Zen et en Forme

Lotus.png
votre mensuel bien-être
du corps, de l'âme et de l'esprit
  • Instagram
  • Facebook

Chethu Weerasinghe
Thérapeute Ayurvedique

 

Le téléphone sonne
chethu_edited.png

Pourquoi consulter Chethu ?

Exerçant en Europe depuis près de 25 ans, je suis heureux de mettre mon expérience à votre service, pour déterminer la cause principale de votre problème de santé physique (sans ignorer les aspects émotionnels, congénitaux et karmiques), conseiller une discipline alimentaire et des méthodes de désintoxication adaptées, prodiguer des soins manuels ancestraux, avec des huiles curatives préparées selon des recettes traditionnelles.

L’unique ennemi pour un thérapeute et ses patients est le temps. Alors, ne perdez plus de temps !

Son parcours, son expérience

Né au Sri Lanka en 1954, j’ai grandi dans une famille de 6 enfants, ancrée dans les traditions du bouddhisme Théravada, avec la pratique de la méditation dès notre plus jeune âge. L’Ayurveda faisait partie de notre quotidien, que ce soit au niveau de la préparation des plats, avec le choix des combinaisons alimentaires et des épices les plus appropriées, l’utilisation de remèdes millénaires pour nous soigner, ou encore de l’état d’esprit avec lequel nous avons été élevés. Tout ce vécu s’est imprimé profondément dans ma vie, et je suis reconnaissant de pouvoir partager, aujourd’hui encore, nombre de ces recettes curatives apprises durant mon enfance.

À l’âge de 19 ans, j’ai été choisi par un maître qui m’a initié à la médecine Siddha et à l’Ayurveda. Durant plus de 7 ans, il m’a transmis une grande partie de son savoir : traitements et alimentation ayurvédiques, thérapies de désintoxication, soins manuels … J’ai ensuite intégré l’université et obtenu un diplôme de Médecine Ayurvédique et Soins Manuels, à Colombo, en 1984.

 

À l’âge de 40 ans, je me suis installé en France, avant de prendre la responsabilité du premier Centre d’Ayurveda pour le Panchakarma en Europe, à Sant Feliu en Espagne. À la suite de cette expérience, j’ai commencé à former des praticiens de santé originaires des quatre coins du monde. J’ai notamment été formateur et consultant thérapeutique en Ayurveda, à l’Université Européenne des Médecines Douces de Turin. De 2012 à 2017, j’ai enseigné la médecine ayurvédique à Paris, au sein de l’ECIM, première école de formation en Médecine Intégrative de France, fondée et dirigée par Mme Caroline Healey. De 2010 à 2018, je suis aussi intervenu au sein du centre de formation Iris Relooking (Paris et Côte d’Azur), enseignant des massages ayurvédiques de bien-être axés sur ‘cinq beautés’ (Kalyana) et le confort des femmes enceintes.

J’ai également animé gratuitement plus d’une centaine de conférences en anglais et en français, dans plusieurs villes d’Europe et dans les Caraïbes.

 

Cela fait près de 25 ans que j’exerce mon activité de Vaidya en France, avec de riches rencontres qui me permettent aujourd’hui de prodiguer des soins et conseils dans plus de 10 lieux de consultation, répartis sur les départements des Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Saône-et-Loire, Jura, Haute-Garonne, Tarn, Essonne, Paris et Bas-Rhin. Et, avec ce cœur de faire honneur à cette si extraordinaire et précieuse science de la vie, je réalise des consultations gratuites pour les enfants de mes patients (âgés de 3 à 15 ans).

 

La médecine ayurvédique ne traite pas la maladie, mais l’être dans son entièreté, en prenant en compte son environnement de vie. Elle va chercher à la racine, pour identifier la cause principale des déséquilibres et fragilités, trouver les solutions adaptées à la personne, et l’aider à rétablir l’équilibre. 

 

Mes Pranams,

Ayurveda Vaidya, Chethu Weerasinghe

L'article du mois

Ayurveda - le sommeil et le rêve

 

Nous savons que nos expériences, nos rencontres, nos perceptions et les images dérangeantes ou réjouissantes qui se présentent à nous, se manifestent de diverses façons dans nos rêves. La fatigue cérébrale peut provoquer de l’irritabilité, de la colère, de la peur, de l’anxiété… Ces émotions s’expriment dans nos rêves.

 

Nos rêves sont le reflet de notre digestion mentale (chitta agni) et nos doshas - les bioénergies qui régissent notre organisme - influent naturellement sur notre sommeil.

 

Selon l’Ayurveda, le sommeil des personnes pour lesquelles Vata (Air) domine nettement, est léger et agité. Elles ne se souviennent pas vraiment de leurs rêves, ils ne restent pas dans la tête. Elles peuvent aussi avoir l’impression de ne pas rêver.

Lorsque vata est en excès, les rêves semblent totalement désordonnés et abstraits. La crainte, l’angoisse, les couleurs ternes et le noir et blanc s’imposent.

Ce déséquilibre de vata altère en effet l’activité de tarpaka kapha et sadhaka pitta.  Sur le plan de la physiologie ayurvédique, ces deux types de dosha sont associés à notre système nerveux. Tarpaka kapha nourrit notre cerveau et nos organes sensoriels. Il est notamment impliqué dans les processus de stockage des informations. Sadhaka pitta stimule notre cerveau. Son bon fonctionnement favorise notre aptitude à analyser une situation, à prendre des décisions et à réaliser nos objectifs.

La lumière artificielle et l’utilisation d’appareils électroniques le soir, dérangent aussi l’activité de tarpaka kapha et sadhaka pitta. Leur déséquilibre peut se traduire par des insomnies.

Stress cérébral et troubles du sommeil vont de pair.

 

Lorsque Pitta (Feu) domine nettement, le sommeil est profond et court. L’excès de feu n’est pas très favorable pour la tranquillité de l’esprit. Il y a comme une aversion pour la perte de temps. Ces personnes récupèrent facilement. Elles se rappellent de leurs rêves, plus concrets, très intenses, parfois violents. Leurs rêves peuvent se teinter de couleurs sombres, et parfois aussi de noir et blanc.

 

 

Contactez Chethu

  • Facebook

51 Av. Jean Médecin, 06000 Nice

 

 

Maison Millet - 182 rue Lecourbe, 75015 Paris

Le téléphone sonne

06 33 30 35 01

01 45 23 21 35

 

Zen & en forme est une édition de la Maison Millet dédié au bien-être et au développement personnel.

Nous contacter

01 45 23 21 35

Par mail

Le téléphone sonne
© Maison Millet - Paris

Abonnez-vous à nos lettres d'informations et soyez prévenus en avant première de nos parutions et de nos évènements.